Ça y est, Adobe a enfin levé le voile sur la version 2 de Lightroom.

Évolution ou révolution ?

Cette version était attendue depuis quelques mois. Je ne m’étendrai pas sur les nouveautés que beaucoup d’autres sites vont exposer en long, en large et en travers :

  • La retouche locale (pinceau de réglage et filtre gradué).
  • La colorimétrie améliorée avec un nouveau profil  corrigeant enfin les problèmes de rendu des tons chauds.
  • La possibilité d’utiliser des profils simulant à la le rendu colorimétrique des logiciels de fabricants d’appareils photo ainsi que les styles d’images propriétaires (Canon DPP, Nikon Capture NX, etc.).
  • L’amélioration de la gestion de l’accentuation en sortie (intégration des algorithmes de PixelGenius).
  • La refonte du module Bibliothèque.
  • L’amélioration des échanges avec Photoshop CS3 (objets dynamiques, HDR, panorama et calques).
  • La suppression du nombre limité d’éditeurs externes.
  • L’augmentation de la taille maximale des images de 10 000 à 65 000 pixels par côté.
  • Le support 64 bits pour Mac OS X et Windows Vista.
  • La gestion de deux écrans.

Une telle quantité de nouveautés suffit à justifier le passage de la version 1.x à 2.x.

Après avoir converti ma bibliothèque pour Lightroom 2 et passé un peu de temps à traiter, j’ai déjà quelques remarques à apporter

  • Les retouches locales sont très puissantes et suffisent à la majorité de mes besoins de traitement. Cependant, je ne sais pas si c’est lié à ma machine, mais la réactivité du pinceau laisse souvent à désirer.
  • La réorganisation de l’espace « Bibliothèque »est agréable, mais j’aurai préféré qu’Adobe termine son travail et permette de gérer facilement des collections de plusieurs centaines de mots-clefs. Cette version est tout aussi pénible que la précédente si vous désirez réorganiser vos mots-clefs hiérarchiquement. Le scrolling rend la chose acrobatique.
  • Je n’ai pas encore eu le temps de faire des tests d’impression pour vérifier le résultats des nouveaux algorithmes d’accentuation, mais j’y compte bien.

Une chose est cependant certaine, hors de question de revenir à Lightroom 1.4.1 maintenant que j’ai gouté à ces nouveautés.

Compatibilité de mon plugin

Mon plugin d’export vers Gallery fonctionne avec Lightroom 2, mais après avoir regardé rapidement les évolution de l’API, j’ai un peu de pain sur la planche pour en faire un module parfaitement conforme aux attentes de cette API enrichie.

En attendant vous pouvez continuer à utiliser le plugin en version 1.1 avec Lightroom 2.0. Vous rencontrerez peut être l’erreur suivante :

The plug-in had an internal error while opening the Export dialog.
GalleryUploadExportDialogSections.lua:39: attempt to index field ‘?’ (a nil value)

Dans ce cas, éditez le fichier GalleryUploadExportDialogSections.lua et commentez la ligne 39 en ajoutant « — » devant l’instruction. Vous devriez obtenir :

— properties.serverSynopsis = prefs.serverTable[properties.serverValue].label

Conversion Dollar vers Euro

De nombreux acteurs du monde informatique abusent quant aux tarifs pratiqués en Europe pour commercialiser leurs logiciels. Adobe plus que d’autres. En effet, la mise à jour de Lightroom 1 vers Lightoom 2 est disponible pour $99 aux USA (en gros un peu moins de 70€) alors qu’il faut débourser 99€ soit 120€ avec les taxes en France. Adobe ne pourra pas parler de coûts spécifiques liés à la traduction, la version vendues aux USA comprend déjà le français.

Sachant que les propriétaires d’une licence pour Lightroom 1 peuvent acheter leur mise à jour sur le site américain d’Adobe, je ne saurai que trop vous conseiller cette option.

Logo LightroomLa version 1.4 de Lightroom est un épisode qu’Adobe souhaitera oublier.

Cette version pouvait ne pas sembler majeure en terme de nouvelle fonctionnalité, elle est cependant venue avec son lot de problèmes, donc au moins un impactait les fichiers RAW.

Lightroom n’a pas vocation à modifier le contenu des fichiers RAW, sauf cas bien particuliers, cette version souffrait d’un bug pouvant modifier la date de prise de vue dans les fichiers RAW. Cette dernière se trouvait modifiée à 00-00-0000.

Ayant appris le problème après avoir installé la version 1.4 et surtout après avoir lancé un « batch » pour modifier le profil d’étalonnage de mes images, j’avais potentiellement risqué de corrompre de nombreuses images. J’avais donc pris la décision de ne plus toucher à rien en attendant la version corrigée.

Adobe a semble-t’il pris le temps de s’assurer que la version 1.4.1 était exempte de tout problème de même nature.

Cette version est désormais disponible, je viens de l’installer, reste à vérifier si certaines de mes images ont été modifiées par la précédente version. Adobe ne précise pas si cette version est capable de corriger les erreurs que la 1.4 aurait pu commettre.

Bon, Adobe, c’est promis, tu ne le referas plus ?

Mise à jour : J’ai lu dans le Lightroom Journal que sauver les métadonnées corrige les erreurs introduites dans les EXIF par Lightroom 1.4.

Logo LightroomLightroom est désormais disponible en version 1.4, Adobe Camera Raw a également fait l’objet d’une mise à jour est disponible en version 4.4.

Ces deux produits sont disponibles en téléchargement aux adresses suivantes :

  • Adobe Lightroom 1.4 Mac et PC
  • Adobe Camera Raw 4.4 Mac et PC

Cette nouvelle version était attendue à plus d’un titre : beaucoup (dont moi) étaient curieux de savoir quelle forme prendrait la nouvelle mouture de Lightroom. On pouvait s’attendre à une simple mise à jour qui prendrait en compte les derniers appareils, une version un peu plus conséquente avec quelques évolutions fonctionnelles là où Lightroom présente des lacunes, ou une version 2.0 apportant des réponses aux principales demandes des photographes.

Visiblement, Adobe s’est contenté d’une évolution légère, ce qui me laisse penser que la prochaine version majeure n’est pas si loin (encore quelques mois d’attente). Cette version 1.4 supporte naturellement les derniers appareils du marché, mais elle apporte également une évolution du coté des profils des APN. Les profils sont utilisés au niveau du dématriçage des fichiers RAW, ces nouveaux profils permettent d’obtenir de meilleurs résultats pour des valeurs de balance des blancs extrêmes.

Du point de vue des processus de développement, je pense qu’Adobe a décidé de faire évoluer ses outils de caractérisation et surtout certains algorithmes de dématriçage, ensuite ils ont été confronté au choix habituel : incorporer ces nouveautés dans la version 1.4 et ne pas avoir à caractériser les nouveaux APN avec l’ancienne méthode ou ne pas incorporer ces nouveautés dans la version 1.4 et devoir caractériser les APN avec les deux méthodes. En choisissant la première solution, Adobe limite sa charge de travail et surtout corrige quelques problèmes au passage.Lire la suite de

Gallery

Après une grosse semaine de travail (à temps partiel, je vous rassure), je viens de mettre en ligne une nouvelle version de mon module d’export de Lightroom vers Gallery.

Cette nouvelle version apporte :

  • La capacité de définir quel niveau de log utiliser lors de l’exécution du module.
  • La correction du bug relatif à l’authentification avec un nom d’utilisateur ou un mot de passe contenant certains caractères spéciaux.
  • La traduction en allemand (en plus du français et de l’anglais).

La nouvelle version est disponible sur la page Lightroom vers Gallery.

Merci de me faire vos retours si vous rencontrez de nouveaux bugs !

Logo LightroomDifférents blogs sur le Web semblent indiquer qu’Adobe nous prépare une nouvelle mouture de Lightroom :

  • Jeff Schewe indique qu’il va assister Martin Evening à la réalisation d’un nouveau livre sur Lightroom. Sachant que Martin a déjà publié un livre de référence sur Lightoom, je pense qu’on peut en déduire qu’il y aura suffisamment de nouveautés dans la prochaine version pour justifier une réécriture du dit livre.
  • Scott Kelby a eu la chance de jeter un coup d’œil à la prochaine version de Lightroom et visiblement, il trépigne d’impatience de l’utiliser au quotidien.

Encore quelques semaine de patience et Adobe pourrait nous annoncer une bonne surprise !

Logo LightroomCette semaine aura été riche en nouveaux modules pour Adobe Lightroom. J’en ai trouvé deux qui me semblent fort intéressants :

Le premier est un module permettant de géolocaliser ses images à partir d’un fichier de trace GPX (format XML ouvert vers lequel il est aisé de convertir les fichiers de trace de son GPS). Cet outil s’apparente à Downloader Pro et surtout à GeoSetter. J’en ferai très rapidement un test même si je ne suis pas prêt de me séparer de GeoSetter qui permet d’effectuer de nombreux traitements complémentaires sur les métadonnées.

Le second est issu du prolifique Timothy Armes, déjà auteur du célèbre module LR/Mogrify (interface Lightroom à l’outil Mogrify). Bis repetita en quelque sorte puisque LR/Enfuse est une interface vers l’excellent programme Enfuse. Seulement, cette fois-ci, ce fut plus complexe à mettre en œuvre car le SDK mis à disposition par Adobe permet facilement de réaliser des modules d’exportation, pas des modules « tout court ».

Bien que ce soit un bel exploit technique, je pense que la durée de vie de ce module est limitée : Adobe à déjà fait savoir par la voix de Kevin Connor que les images HDR et les panoramas étaient des fonctionnalités à venir pour Lightroom. Ceci dit, il n’a pas précisé si elles seraient présentes dans la 2.0 ou ultérieurement.

Avec tous ces outils, Lightroom s’impose chaque jour un peu plus comme étant l’outil central de chaque photographe. Et nous n’en sommes encore qu’au début !

Logo LightroomDans le module « Bibliothèque », Lightroom affiche déjà les coordonnées GPS des images lorsque cette donnée est renseignée.

Un click sur la flèche permet de montrer la position sur Google Maps.

Certain d’entre nous peuvent préférer utiliser Yahoo! Mapsà Google Maps pour des raisons de photo satellite plus détaillée à un endroit donné. J’aurai aimé trouver une option pour pouvoir indiquer lequel de Yahoo! Maps, Google Maps ou même un autre outil doit être utilisé lorsqu’on clique sur la petite flèche. Cette option n’existe pas.

Cependant, j’ai découvert qu’en pressant la touche « Alt » (Windows) ou « Option » (Mac), c’était Yahoo! Maps qui était utilisé en lieu et place de Google Maps. Il suffisait de le savoir !