Après quelques très longues semaines sans avoir eu l’occasion de ressortir mon sac photo, me voici de retour pour suivre l’actualité qui est particulièrement riche ces derniers temps.

Vers la démocratisation du « Full Frame »

Nikon D700

Nikon D700

Après Canon qui seul a sorti plusieurs modèles de réflex numériques dotés d’un capteur plein format, Nikon s’est invité à la danse avec son D3. Depuis quelques jours, le D3 est accompagné d’un D700, union d’un D3 et d’un D300. Les spécifications techniques sont au final très proches du D3 dans le corps d’un D300 (avec une viseur agrandi) :

  • Capteur CMOS  de 12.1 Megapixels plein format (FX)
  • Support de toutes les optiques en monture Nikon F, avec un facteur de recadrage de 1.5X et une perte de résolution en utilisant les objectifs DX
  • Processeur de traitement d’image EXPEED
  • Boîtier en alliage de magnésium tropicalisé
  • Système anti-poussière pour le capteur
  • Mode Live view sur écran LCD de 3 pources et 920 000 points (2 modes disponibles)
  • Grand viseur avec un agrandissement de 0.72X et une couverture de 95% de l’image
  • Autofocus 51 points avec la fonction « 3D focus tracking »
  • Rafale à 5 i/s sans le grip optionnel et 8 avec
  • Plage de 200 à 6400 ISO (extensible à 100 – 25600)
  • Enregistrement 12 ou 14-bit des images RAW
  • Flash intégré avec support du des flashs déportés
  • Fonction Active D-Lighting qui améliore les détails dans les ombres et les hautes lumières
  • Horizon virtuel pour prévenir les images bancales ; utilisable en mode live-view
  • Support des cartes CompactFlash (Type II) UDMA
  • Sortie HDMI (avec une prise plus petite que précédemment)
  • Disponible fin juillet pour 2800€ (boitier seul)

Honnêtement, que demander de plus, à part bien entendu le même boîtier moitié moins cher ?

Alors, Monsieur Canon, ce remplaçant du 5D ?

Le Canon 5D a bénéficié d’une belle existence, règnent sans partage sur le marché des réflex plein format bon marché. Même si ce D700 est situé dans une gamme supérieure, le règne de Canon prend fin. Sony arrivera peut être dans une gamme de prix équivalente avec son futur Alpha 900 et ses 25 Mégapixels.

Le remplaçant du vétéran se fait donc sérieusement attendre. Comment Canon va-t’il positionner son nouveau boitier ? Probablement sur le même créneau que le l’actuel 5D afin de ne pas entrer en concurrence avec les boitiers de la série 1. Il reste cependant une belle marge de progression entre l’actuel 5D et les boitiers actuels de la série 1. Peut être un meilleur autofocus, une meilleure rafale, très certainement un capteur comportant plus de 12 Mégapixels, bien entendu un système anti-poussière, la visée « Live View » et toutes les dernières améliorations présentes sur le 40D.

Alors, Canon saura-t’il m’inciter à casser ma tirelire pour acquérir mon premier réflex plein format ? Réponse dans quelques semaines !