Un nouveau Drobo

Voici quelques jours qu’a été annoncé un produit qui avait attiré mon attention il y a quelques mois lorsqu’il a fait sa première apparition et qui nous revient avec les fonctionnalités qui lui manquaient à mes yeux. Ce produit est le Drobo, un boîtier externe dans lequel viennent s’enficher des disques durs et qui permet de stocker ses fichiers avec une tolérance aux pannes mécaniques.

La première version de ce produit ne disposait que d’une interface USB 2.0, la nouvelle apporte en plus le support du FireWire 800. Associé à un Macintosh équipé de série de cette interface, les débits annoncés sont bien plus élevés.

Drobo

Un Drobo est une unité de disque autonome qui accepte jusqu’à 4 disques SATA soit un espace maximal de 16 TO, et ce, sans obligations d’utiliser des disques identiques : des disques de capacités variées peuvent être utilisés. Ces disques sont gérés comme un seul et même volume et le Drobo se charge de répartir les données sur l’ensemble de ces disques pour garantir les données en cas de perte d’un des disques. Bien entendu une partie de l’espace total est utilisé pour assurer la redondance des informations.

Le Drobo dispose de diodes de différentes couleurs pour indiquer à l’utilisateur le besoin de remplacer un disque défectueux ou le besoin de remplacer un disque par un autre de plus grosse capacité afin d’étendre le volume de données lorsque ce dernier est trop rempli. Il est possible de commencer avec deux disques (de capacité identique pour optimiser la redondance avec deux disques), d’en ajouter un troisième, puis un quatrième, et ensuite de remplacer les plus petits par des plus gros pour étendre le volume de données gérées. Cette solution est extrêmement souple par rapport à d’autres pour croître en fonction des besoins de l’utilisateur.

D’une certaine façon, le Drobo est une forme de RAID 5 rendu plus souple et surtout plus simple à mettre en œuvre pour le commun des mortels.Lire la suite de