Réflexions Photographiques

Un PhotoTrackr à la ceinture

Ce n’est un secret pour personne, la solution que j’avais choisie initialement pour géolocaliser mes photos ne me satisfaisait pas. J’avais en effet acquis un GPS de randonnée en vue d’enregistrer mes déplacements et utiliser cette trace pour géolocaliser les images. Il y eu un détail que je n’avais pas prévu : ce GPS de randonnée ne proposait aucune option pour enregistrer des points de trace à intervalles réguliers, seuls les points significatifs de la trace étaient pris. Il en résultait des traces relativement correctes au niveau de l’affichage, mais dont les points étaient souvent très éloignés les uns des autres dans le temps, ce qui ne permettait pas de placer correctement les images à partir de leur horodatage de prise de vue. Autre détail qui me chiffonnait : ce dernier ne pouvait enregistrer que 2000 points de trace. C’est certes assez pour une journée de randonnée, ça ne l’est plus si vous partez pour plusieurs jours sans avoir accès à un PC pour sauvegarder les traces.

Je me suis donc mis à la recherche d’un remplaçant…

Mes critères de recherche

Je me suis donc mis à la recherche d’un autre enregistreur GPS. Les critères que je m’étais fixé étaient les suivants :

Les petits plus espérés :

J’ai donc parcouru les sites de constructeurs à la recherche de la perle rare. J’ai compilé les caractéristiques d’une dizaine d’entre eux dans le tableau ci-joint. Les plus curieux pourront le consulter.

Naturellement, il n’y a aucun produit qui réponde parfaitement à mes attentes. Comme bien souvent, il a fallu trouver le meilleur compromis. J’ai arrêté mon choix sur le PhotoTrackr Lite DPL700 que j’ai acquis par l’intermédiaire du vendeur Semsons (achat simple, rapide et sans souci).

PhotoTrackr Lite DPL700

Première prise en main

Je n’ai pour le moment pu utiliser l’appareil que pour un seul reportage photo, une course au Pertre en Bretagne où j’ai été amené à me déplacer beaucoup dans la journée. Voici mes premières constatations :

Avec une interface Bluetooth est un fonctionnement sans driver, l’objet aurait été presque parfait mais cette première journée est globalement très satisfaisante.

Reste à vérifier qu’il sera à la hauteur de la tâche que je compte lui confier : m’accompagner pendant 2 semaines sur les chemins de Jordanie. Je n’aurai ni PC, ni électricité, alors il devra se contenter des quelques piles rechargeables que j’emporterai avec moi.

Résultat définitif dans quelques semaines !